Une réimpression pour le roman de Blandine Chabot

Bannière_siteweb

UNE RÉIMPRESSION POUR LE PREMIER ROMAN DE BLANDINE CHABOT

 

À peine quatre mois après sa sortie en librairie, voilà que l’excellent Si j’avais un perroquet je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris), écrit par l’auteure franco-québécoise Blandine Chabot est de retour sur les presses de l’imprimerie Gauvin pour une réimpression!

Alors que les lectrices et les lecteurs conquis attendent avec impatience la suite (oui, oui!) de ce délicieux et très cocasse roman, celles et ceux qui n’ont pas pu mettre la main sur un exemplaire avant que l’inventaire du distributeur ne soit vidé pourront le faire très bientôt.

Le succès de ce premier roman, dont les critiques sont unanimes nous remplit de fierté et de bonheur. C’est pourquoi nous tenons à vous remercier, chères lectrices et chers lecteurs, de votre enthousiasme à l’égard de ce livre qui mérite une longue et belle vie. Merci d’en parler autour de vous, de nous envoyer vos photos du livre, de nous partager votre avis. Continuez à le faire! C’est grâce à vous, ainsi qu’aux critiques et aux libraires, que ce livre connaît ce beau et grand succès.

Pour lire les plus récentes critiques du roman de Blandine Chabot, c’est par ici :

Vous pouvez vous procurer le livre ici ou dans toutes les librairies du Québec!

Bonne lecture!

1 Comment

One thought on “Une réimpression pour le roman de Blandine Chabot”

  1. […] son livre a connu un si grand succès depuis sa parution en mai 2017 que nous avons récemment fait imprimer un deuxième tirage! Nous profitons de l’occasion pour souhaiter à ce roman une très belle vie en France, alors […]

Ecrire un Message ou un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *