Le vent dans les voiles

Michel-Olivier Marcoux, Conseiller de la Relève 2018

C’est avec une grande fierté que nous vous annonçons que Michel-Olivier Marcoux, auteur du livre Investir, a reçu le prix du Conseiller de la Relève 2018 remis lors du gala de Finance et Investissement le 6 février dernier. Le jeune conseiller en sécurité financière, président de Gestion de patrimoine ASF, a le vent dans les voiles depuis quelques années, avec, entre autres, la parution de son livre sur la finance personnelle en octobre 2016, sa participation hebdomadaire en tant que chroniqueur Affaires et Économie à l’émission Studio Direct sur la chaîne TVRS et la rédaction d’un blogue pour Gestion de patrimoine ASF

Le parcours de Michel-Olivier

Extrait tiré de l’article « Jeune et performant » paru dans Finance et Investissement le 1er février dernier.

Michel-Olivier Marcoux, qui a été un joueur de tennis d’élite, a bénéficié de bourses d’études afin d’étudier aux États-Unis. « J’ai joué pendant quatre ans, dont une période en division 1, qui est un niveau menant chez les professionnels », raconte-t-il.

michel-olivier marcoux investir conseiller financier gestion de patrimoine asfMichel-Olivier Marcoux est diplômé en administration des affaires de l’University of Sioux Falls, au Dakota du Sud, et détenteur d’une maîtrise en finance de Villanova University, en Pennsylvanie. Ces études lui ont non seulement valu une immersion en milieu anglophone, mais aussi l’occasion de fréquenter des écoles dotées d’un excellent programme en finance. « En maîtrise, nous gérions deux fonds de 100 000 $ chacun avec du vrai argent. Nous achetions réellement des actions et des FNB, alors c’était loin d’être seulement théorique. »

Michel-Olivier Marcoux a fait un stage chez Gestion de portefeuille Natcan durant ses études et, une fois ses diplômes obtenus, il s’est établi au Québec. Il a d’abord obtenu son titre de représentant en épargne collective et a travaillé chez Mérici Services Financiers de 2011 à 2014. Il a ensuite rejoint MICA Capital et, depuis, a obtenu son titre de conseiller en sécurité financière « afin d’offrir un service encore plus complet à mes clients ».

Il n’a d’ailleurs jamais cessé d’étudier et d’apprendre. « Au cours des deux dernières années, j’ai cumulé près de 60 heures de formation continue, alors que je n’avais besoin que de 35 heures pour respecter les normes de la Chambre de la sécurité financière. »


Pour lire l’article complet, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Ecrire un Message ou un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *